Bijoux,  Fichiers Silhouette Studio,  Réalisations,  Tutoriels SIlhouette

DIY : des créoles fleuries pour le printemps

C'est le printemps aussi dans nos tenues !

Pas le temps de lire cet article maintenant ? Epinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard ♥

L’article qui suit contient des liens d’affiliation. En achetant via ces liens, vous ne payez aucun supplément mais je reçois quelques centimes, ce qui me permet de diminuer le coût d’hébergement de ce blog.  ♥ Merci à vous  ♥

Depuis que j’ai reçu Ma Silhouette Portrait en cadeau de Noël, je m’amuse à découper pratiquement tout ce qui me passe sous la main ♥  Excepté les êtres vivants bien entendu (humour, humour) ♥

Donc là, avec l’arrivée des beaux jours et toutes ces fleurs qui sortent partout (jonquilles, muscaris, iris dans mon jardin), j’ai eu envie de créoles fleuries. Avec ma manie de vouloir découper plein de nouvelles manières, ça a donné les combinaisons improbables suivantes :

Si vous voulez tester, je mets à disposition gratuitement mon fichier au format Silhouette Studio plus bas. Pour en savoir plus sur la conception, continuez à lire cet article (je m’efforcerai de limiter le nombre de blagues douteuses )

Comment réaliser ce DIY ?

Si vous utilisez le fichier à télécharger, la fabrication est très rapide !

Matériel

  • Plotter de découpe
  • Feuilles de simili cuir assorties
  • Tissu en coton (liberty)
  • Feuille de flex (htv)
  • Apprêts : serre-ruban de 1cm, crochets
  • Tissu liège

Mes fournisseurs préférés pour ces matériaux :

  • Perles and Co pour le tissu liège pailleté. Celui que j’ai utilisé est actuellement en rupture de stock, mais ils ont d’autres modèles.
  • Chez Créavea : le tissu fleuri de style liberty, les apprêts dorés (crochets d’oreille et serre-rubans), les feuilles de simili cuir Artemio, et aussi de la colle Cléonote dont je parlerai dans un autre post (en bref : elle me sert à confectionner un tapis de découpe “super sticky” pour le tissu et le similicuir )
  • Chez Aliexpress : d’autres feuilles de simili cuir. J’aime bien celles de ce vendeur, elles se découpent sans souci. C’est celles que vous voyez ici pour le simili violet, fushia et jaune.
  • Le flex vient de chez HappyFlex si ma mémoire est bonne.

Etape 1 : ouvrez le fichier silhouette studio offert

Pour créer la couronne en dupliquant une feuille, j’ai suivi ce tutoriel très clair (en anglais) de mon site de prédilection : Silhouette School Blog. J’ai envie de créer des couronnes avec tout maintenant ! C’est mon tout premier fichier partagé et il n’est pas parfait, soyez indulgents  😉

Sinon, un tutoriel vidéo en français par Coeur-de-Beurre sur Youtube. J’adore ses vidéos toujours très posées et claires !

Téléchargez le fichier en cliquant ci-contre ⇒

Rappel : je partage gratuitement mes créations pour un usage personnel et non commercial. Merci de faire un lien vers l’article et non pas directement vers le fichier  😉

Etape 2 : choisissez vos matières

Choisissez des matières et couleurs coordonnées.

1. Ici, pour découper le tissu de coton sans avoir à le doubler avec du thermocollant (type vliesline), j’ai posé du flex thermocollant pailleté au verso!

 Le flex permet de rigidifier le tissu et d’obtenir une découpe très nette. De plus, c’est bien plus joli puisque le verso du tissu peut être visible !

J’ai eu l’idée de découper du tissu “doublé” avec du flex pour voir si cela pouvait permettre une découpe nette sans thermocollant au dos. J’ai été enchantée du résultat.  Je pense qu’on peut utiliser cette méthode pour d’autres bijoux de style bracelets lanières, colliers “dentelle”, etc., quitte à utiliser un flex neutre peu cher (blanc, gris) s’il n’est pas amené à être trop visible. Vous verrez probablement bientôt sur mon feed instagram beaucoup de bijoux réalisés avec cette technique, j’adore vraiment la facilité de la découpe !

 

2. Pour les autres matières (simili cuir, tissu liège), je n’ai effectué aucune préparation si ce n’est une découpe en carrés pour agencer le plus de couleurs possible sur mon tapis.

 

Pour une raison obscure, ma capture d'écran s'est faite en noir et blanc !? Bref, voici un aperçu du fichier que vous pouvez télécharger plus haut.

Ouvrez le fichier. Dégroupez les éléments (clic droit > dégrouper) : chacun existe en deux exemplaires, qui sont en mode miroir pour l’oreille droite et gauche.

Positionnez vos éléments sur la grille pour avoir une idée de leur dimension par rapport à vos morceaux de tissus/ simili. Au besoin, réduisez la taille de tous les éléments (sélectionnez tout puis redimensionnez) s’ils ne rentrent pas dans vos chutes.

Attention toutefois au redimensionnement : ici, tous les éléments possèdent en haut une sorte de rectangle destiné à être pris dans les griffes serre-ruban. Sa largeur est légèrement inférieure à celle de la griffe (1 cm)

En ce qui me concerne, j’utilise le tapis PIXSCAN qui me permet de positionner avec précision les découpes sur mes matériaux. Etant très radine, surtout avec le flex ou les jolis tissus, j’essaie de rentabiliser chaque petit centimètre carré, et ce tapis est idéal pour ça !

L’utilisation du Pixscan est facultative, mais c’est un investissement que je ne regrette pas ! Aparté : j‘ai été déçue par le revêtement de mon tapis, la colle est partie par endroits (tout le film de colle commençait à partir, en se soulevant !) J’ai fini de la retirer avec un dissolvant à base d’acétone (pour les ongles!), puis j’ai voulu le réencoller moi-même. J’ai utilisé la colle repositionnable CléoNote, que j’ai étalée avec un pinceau et laissée sécher toute une nuit. Attention, ça fonctionne bien, même un peu trop : l’adhérence est vraiment forte. C’est nickel pour le simili cuir et le tissu, ça ne bouge pas, pas besoin de mettre du masking tape. Par contre, le papier se déchire ou se dédouble (on verra dans quelques temps, quand mon tapis aura perdu son adhérence).  Donc je garde mon Pixscan amélioré  pour les matériaux comme le simili et le tissu, et le tapis normal pour les autres matérieux (je le réencolle avec la colle ZIG 2 ways, qui présente une adhérence plus faible que la Cléonote).

Voici un aperçu de mon utilisation du tapis Pixscan.

-J’ai fait un premier chargement avec le tissu de coton doublé de flex et le tissu de liège, les deux étant découpé avec le même réglage (coton).

-Puis j’ai chargé tous les bouts de simili cuir afin de pouvoir lancer la découpe en une seule fois (réglage “simili cuir” par défaut, avec double coupe). Note : j’utilise une lame que je réserve aux tissus. Il s’agit de la lame “fabric blade” : en fait il s’agit de la même lame que la noire, seule couleur change afin de nous permettre de les distinguer, car il est recommandé de garder une lame seulement pour le tissu. 

3 couleurs de simili cuir
tissu liège et coton/flex

Pour vous montrer la netteté de la découpe d’un tissu fin “doublé” avec du flex (flex holographique orange, et flex pailleté). J’adore !

liberty sage d'un côté, paillettes disco de l'autre !

Dernière étape : le montage

Assemblez les éléments comme vous le souhaitez… 

 

il faut juste veiller à bien superposer le petit rectangle arrondi du haut pour tous les éléments. Il s’agit alors de coincer toutes les épaisseurs dans une griffe serre-ruban, que vous fermerez bien avec une pince plate.

 

Enfilez enfin les anneaux de vos crochets d’oreille dans l’anneau du serre-ruban.

 

Et voilà, c’est déjà terminé !

Alors, quels tissus et couleurs allez-vous choisir ?

Je serai ravie de voir vos réalisations ! N’hésitez pas à poster ci-dessous un lien vers vos photos, ou bien utilisez le hashtag #unpingouinenpapier sur les réseaux sociaux. Vous pouvez aussi me tagger sur instagram @annelosange 

A très bientôt pour d’autres tutoriels !

Cet article vous a plu ?

Alors partagez-le sur les réseaux sociaux !

En m’aidant à faire connaître mon blog, vous me donnez la motivation nécessaire pour continuer  ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.